Interview avec ZAP and JUMBO

Les artistes de la côte Australienne ZAP et JUMBO, récemment de passage à Paris, ont d'abord été exposés à la culture graffiti dans les années 80 et 90. JUMBO dit à propos de la culture graffiti: "A la période dans laquelle nous vivons, il est devenu plus difficile d'agir de manière individuelle et d'avoir une voix unique. Notre culture est plus homogène. Je pense à cela en parlant de prendre une bombe de peinture, une boule de fil, une affiche, ou de la peinture et de créer quelque chose dans dans son propre style. Faire ça c'est déclarer son individualité et se dresser contre le genre de société qui cherche à aplatir les différents points de vue et les idées des gens " .

Plus

Interview avec Shaka

Shaka, street artiste français, de son vrai nom Marchal Mithouard, commença la peinture très jeune. Il s'intéressa au graffiti à 18 ans, qu'il considérait comme un bon moyen de s'exprimer et de se sentir libre. Il fut influencé par la sous-culture ainsi que par la culture alternative, par la musique punk et jamaïcaine. A ses début, il réalisa de nombreux pochoirs contre le racisme.

Plus

Interview video avec Shepard Fairey

Streetartparis.fr et My Life on My Bike ont interviewé Shepard Fairey, le cerveau derrière Obey Giant et le poster de la campagne de Barack Obama, Hope. Shepard était à Paris pour aider au lancement d’une collection Levi’s qui reprend ainsi les symboles anti corporatiste et subversif d’Obey Giant au sein de la multinationale de la mode.

Plus

Interview avec le pochoiriste Artiste-Ouvrier

Il a débuté sa carrière d'artiste du pochoir en 1993, afin d'avoir les œuvres de Klimt ou Paolo Uccello sur ses murs, au lieu d' les affiches habituelles. Artiste-Ouvrier étudié la philosophie à la Sorbonne pendant cinq ans avant de commencer à peindre dans les rues en 2003. Il partage son temps entre le travail en France et en Inde.

Plus

Interview avec Gz’Up

Rapidement, une introduction à Gz'Up : son art de rue se compose essentiellement de poulpes anthropomorphes collés en haut au coin des rues (214 à ce jour) ; Il est en colère que les gens continuent à prendre son travail dans les rues.

Plus

Interview avec Jana und Js

Après avoir eu la chance de s'être rencontré à Madrid en 2004, le couple à commencé à faire et montrer leur propre pochoir au public. A paris ils ont rencontré le pionné du pochoir l'artiste, Artiste-Ouvrier, qui les a guidé dans le milieu et finalement rejoint pour créer le collectif WCA.

Plus

Entretien avec le collectif de graffiti OnOff

OnOff est un collectif français de graffiti qui s'est dévelopé à partir de différents domaines de la création: le design, l'architecture, la conception graphique, la photographie, le dessin. Avec tous ses membres ayant été académiquement formés, certains sont également familiarisés avec la scène graffiti de São Paulo - un référence pour la culture mondiale du street art-graffiti. Ici, nous avons découvert comment le collectif combine sa production, et sa récente exposition à l'espace de projet basé à Belleville, La Friche.

Plus

Entretien avec Ella et Pitr

Le couple s'est rencontré un soir d'automne en 2007 dans les rues de Saint-Étienne, en train de coller. Ella, qui vient du Sud de la France, était en train de coller ses premiers dessins, et Pitr lui demanda ce qu'elle faisait et si elle aimerait coller des oeuvres avec lui. Elle a dit oui - et maintenant ils ont deux enfants.

Plus

Entretien avec C215 alias Christian Guemy

Le street artiste international, C215 (Christian Guémy) s'est rendu célèbre en peignant des œuvres d'art dans les rues partout dans le monde, promouvant son art sur internet, ainsi qu'à travers des canaux plus classiques. Sa ville natale de Vitry-sur-Seine est un véritable musée du street art, principalement grâce aux efforts de Guémy et de son réseau.

Plus

Interview avec Nick Walker

Walker a commencé sa carrière de l'art du graffiti au début des années quatre-vingt, après avoir été transpercé par clips, comme Rapture de Blondie et Buffalo Gals par Malcolm Mclaren, comportant des illustrations par le pionnier des graffitis, Dondi White. Partie du mouvement Bristol aux côtés de Banksy, Walker a suivi un chemin similaire réussie, passant beaucoup de son temps à New York aujourd'hui. Cette interview est illustré par une série de nouvelles œuvres réalisées dans les rues de Paris, dans des conditions glaciales.

Plus