Interview avec Mathieu Tremblin

Originaire du Mans, Mathieu Tremblin travaille à Strasbourg sur des pièces parfois subtilement satiriques comme manifestement candides. Avec une approche de la ville liée aux textes libertaires des années 60, aux Visual Studies ou encore à la French Theory, Mathieu Tremblin développe avec humour et subtilité une pratique artistique de gestes, d’actions et d’interventions pour un public de passants observateurs. Street Art Paris le rencontre pour échanger sur les relations entre propriété publique, pouvoir de l’art et le contexte urbain.

Plus

Interview avec Leiga alias Jack Neto

Originaire de Sao Paulo, le street artiste Leiga a séjourné quelques jours à Paris. Nous l’avons rencontré et avons peint quelques murs dans les 20e et 13e arrondissements. Le travail de Leiga est centré autour de ses «bulles» qu'il décrit comme un «mélange de cellules ... à la fois concrètes et abstraites». Pour vous donner une idée, il est arrivé que des passants comparent son art à la prise d'une pilule magique qui vous ferait entrer, comme Alice, au pays des merveilles.

Plus

Interview avec Dede et Nitzan Mintz

Le street artiste Dede et la street poète Nitzan Mintz, tous deux originaires de Tel-Aviv, ont réalisé une œuvre en face du Petit Cambodge et du Carillon, deux sites emblématiques des attaques terroristes survenues le 13 novembre dernier. Ils décrivent et expliquent ici le déroulé de leur intervention en faisant preuve d’un humour frais au début de cette interview, et adoptant un ton plus solennel au fur et à mesure de celle-ci.

Plus

Interview avec Nelio

Nelio, avec sa culture issue du graphisme et du graffiti, développe un style géométrique similaire à l'esthétique Constructiviste et Suprematiste. Il préfère la peinture de rue à l'atelier, particulièrement dans les endroits abandonnés, dans lesquels il crée des oeuvres in-situ qui complètent les formes architecturales, les textures et atmosphères, pour établir un dialogue et transformer l'espace. Il explique ici à Streetartparis.fr son développement artistique et les différentes techniques utilisées pour créer de nouvelles oeuvres.

Plus

Interview avec Louis Masai Michel

La conférence des Nations Unies sur le climat ou COP21 s'est passé à Paris. Basé à Londres l'artiste Louis Masai est venu faire la promotion de la prise de conscience de la dégradation de nos récifs coralliens en peignant de beaux cœurs de corail à l'intérieur de la gare Montparnasse et sur les murs dans les 11e et 10e arrondissements. Nous avons été dans les rues pour documenter sa production et l'interroger sur sa pratique.

Plus

Philippe Hérard nous parle de Belleville et de ses “gugusses”

Si vous vous êtes déjà aventuré à Belleville, dans le 20e arrondissement de Paris, vous êtes à coup sûr passé devant l’un des « gugusses » de Philippe Hérard. L’artiste français est basé dans ce quartier – célèbre notamment pour avoir été l’un des repères d’Edith Piaf et Maurice Chevalier – depuis 25 ans. Ils nous a reçu dans son atelier pour une interview suivie d’un café.

Plus

Interview avec Thomas Dityvon, alias Mister Pee

Avec une solide formation professionnelle de graphiste et d’illustrateur et après avoir été, des années durant, dessinateur d’une bande dessinée pour un magazine jeunesse populaire, Dityvon explique qu’ « en France, l’industrie agroalimentaire de masse, les supermarchés sont dangereux pour nos esprits ».

Plus

Interview avec David de la Mano

La toute nouvelle œuvre commissionnée de l’artiste espagnol David de la Mano peut être aperçue au cœur du 13e arrondissement de Paris. Cette œuvre, recouvrant la façade d’un immeuble sur la rue Jenner, près du métro Nationale, met en scène des semis-hommes qui composent un gigantesque profil humain. Connu pour ses silhouettes figuratives monochromatiques, l’artiste de rue s’intéresse souvent à des thèmes liés à la nature et l’humanité.

Plus

Interview avec Jace sur le projet du Pont des Arts

Le Pont des Arts, reliant le Louvre à la Rive Gauche à Paris, soutenait autrefois le poids de milliers d’amoureux. Il était une fois des couples qui cadenassaient leur amour au pont et jettaient la clé, en immortalisant leur relation près de la Seine, à Paris, la ville de l'amour. De façon controversée, la mairie de Paris a été obligée de démonter les 45 tonnes de fer des grilles du pont à cause d'un possible effondrement. Mais face aux couples furieux, Paris devait trouver une solution à ce lourd problème. Autrefois le pont romantique des cadenas, ce dernier est aujourd’hui transformé en une gallérie publique pour le street-art.

Plus

Interview avec Intra Larue

La street artiste française Intra Larue a commencé à faire des sculptures en plâtre de ses seins pour rire. Elle a un travail alimentaire et n’a pas encore parlé de passe temps à son père. C'est assez surprenant compte tenu des 450 seins peints qui ont lentement ajouté de la couleur au gris de Paris.

Plus