Interview avec Mathieu Tremblin

Originaire du Mans, Mathieu Tremblin travaille à Strasbourg sur des pièces parfois subtilement satiriques comme manifestement candides. Avec Guy Debord comme référence, Mathieu Tremblin approche son art avec un humour pointu pour un public intelligent. Street Art Paris s’assoit en sa compagnie pour connaître son opinion sur la propriété publique, le pouvoir artistique et le contexte historique.

Plus

Interview avec Leiga alias Jack Neto

L'artiste brésilien Leiga a séjourné à Paris après avoir assisté à la Stroke Art Fair de Munich. Il a pris quelques jours pour visiter Paris et nous nous sommes rencontrés et avons pris le temps de peindre quelques murs dans les 20e et 13e arrondissements. Le travail de Leiga est centré autour de ses «bulles» qu'il décrit comme un «mélange de cellules ... à la fois concrètes et abstraites». Pour vous donner une idée, il est arrivé que des passants comparent son art à la prise d'une pilule magique qui vous ferait entrer, comme Alice, au pays des merveilles.

Plus

Interview avec Dede et Nitzan Mintz

Le street artiste Dede et la street poète Nitzan Mintz, tous deux originaires de Tel-Aviv, ont réalisé une œuvre en face du Petit Cambodge et du Carillon, deux sites emblématiques des attaques terroristes survenues le 13 novembre dernier. Ils décrivent et expliquent ici le déroulé de leur intervention en faisant preuve d’un humour frais au début de cette interview, et adoptant un ton plus solennel au fur et à mesure de celle-ci.

Plus

Interview avec Nelio

Nelio, avec sa culture issue du graphisme et du graffiti, développe un style géométrique similaire à l'esthétique Constructiviste et Suprematiste. Il préfère la peinture de rue à l'atelier, particulièrement dans les endroits abandonnés, dans lesquels il crée des oeuvres in-situ qui complètent les formes architecturales, les textures et atmosphères, pour établir un dialogue et transformer l'espace. Il explique ici à Streetartparis.fr son développement artistique et les différentes techniques utilisées pour créer de nouvelles oeuvres.

Plus

Interview avec Louis Masai Michel

La conférence des Nations Unies sur le climat ou COP21 s'est passé à Paris. Basé à Londres l'artiste Louis Masai est venu faire la promotion de la prise de conscience de la dégradation de nos récifs coralliens en peignant de beaux cœurs de corail à l'intérieur de la gare Montparnasse et sur les murs dans les 11e et 10e arrondissements. Nous avons été dans les rues pour documenter sa production et l'interroger sur sa pratique.

Plus

Philippe Hérard nous parle de Belleville et de ses “gugusses”

Si vous vous êtes déjà aventuré à Belleville, dans le 20e arrondissement de Paris, vous êtes à coup sûr passé devant l’un des « gugusses » de Philippe Hérard. L’artiste français est basé dans ce quartier – célèbre notamment pour avoir été l’un des repères d’Edith Piaf et Maurice Chevalier – depuis 25 ans. Ils nous a reçu dans son atelier pour une interview suivie d’un café.

Plus

Interview avec Thomas Dityvon, alias Mister Pee

Avec une solide formation professionnelle de graphiste et d’illustrateur et après avoir été, des années durant, dessinateur d’une bande dessinée pour un magazine jeunesse populaire, Dityvon explique qu’ « en France, l’industrie agroalimentaire de masse, les supermarchés sont dangereux pour nos esprits ».

Plus

Interview avec Yseult Digan YZ

YZ, une anglo-guadeloupéenne dont son identité personnelle et sa recherche de la compréhension du rapport entre la France et L’Afrique de l’Ouest l’ont amené au Sénégal, où elle travaille actuellement. Son dernier projet « Amazone » rend hommage aux femmes combattant contre le colonialisme français dans les années de 1890.

Plus

Interview avec The Sheepest

Depuis 2006, les têtes de moutons apparaissent aux murs de Grenoble (et Las Vegas). Même pas autorisé, bizarrement, la mairie ne veut pas qu’ils sont enlevés. L’artiste explique que son « nom de plume » est un calembour du superlatif « cheap » mais aussi un jeu de mots du mot être et une référence aux produits vulgaires, peu cher, que nous achetons et qui forment nos vies.

Plus

Interview avec Michael Kershnar

L’hybridation est probablement à la fois le mot le plus et le moins approprié pour décrire le travail de Michael Kershnar : un mélange des cultures du graffiti et du skate, de l’iconographie native-américaine et des histoires de l’ancien testament. Nous l’avons rencontré dans un appartement où il vivait depuis quelque mois, juste à côté des Grands Boulevards, où il a pris le temps de partager avec nous son histoire, avec un peu de fromage et d'avocat.

Plus