Interview avec Thomas Dityvon, alias Mister Pee

Avec une solide formation professionnelle de graphiste et d’illustrateur et après avoir été, des années durant, dessinateur d’une bande dessinée pour un magazine jeunesse populaire, Dityvon explique qu’ « en France, l’industrie agroalimentaire de masse, les supermarchés sont dangereux pour nos esprits ».

Plus

Interview avec Mathieu Tremblin

Originaire du Mans, Mathieu Tremblin travaille à Strasbourg sur des pièces parfois subtilement satiriques comme manifestement candides. Avec une approche de la ville liée aux textes libertaires des années 60, aux Visual Studies ou encore à la French Theory, Mathieu Tremblin développe avec humour et subtilité une pratique artistique de gestes, d’actions et d’interventions pour un public de passants observateurs. Street Art Paris le rencontre pour échanger sur les relations entre propriété publique, pouvoir de l’art et le contexte urbain.

Plus

Interview avec Intra Larue

La street artiste française Intra Larue a commencé à faire des sculptures en plâtre de ses seins pour rire. Elle a un travail alimentaire et n’a pas encore parlé de passe temps à son père. C'est assez surprenant compte tenu des 450 seins peints qui ont lentement ajouté de la couleur au gris de Paris.

Plus

Interview avec Leiga alias Jack Neto

Originaire de Sao Paulo, le street artiste Leiga a séjourné quelques jours à Paris. Nous l’avons rencontré et avons peint quelques murs dans les 20e et 13e arrondissements. Le travail de Leiga est centré autour de ses «bulles» qu'il décrit comme un «mélange de cellules ... à la fois concrètes et abstraites». Pour vous donner une idée, il est arrivé que des passants comparent son art à la prise d'une pilule magique qui vous ferait entrer, comme Alice, au pays des merveilles.

Plus

Un projet de fresque murale d’envergure avec Jean Moderne (RCF1), 2Shy et Honet.

L'émergence soudaine d'un droit et long mur pétillant par ses couleurs et plans dimensionnels déformés s’apparente d'autant plus à une explosion de sorbet sur nos papilles gustatives visuelles. Il s'agit d'une nouvelle peinture murale de 100 m qui borde un dépôt de matériel de construction, qui est lui-même réduit par le dépassement gargantuesque du périphérique, marchant en tête comme un ensemble de la Guerre des mondes. C'est dans cet environnement impossible que trois des vétérans les plus accomplis du graffiti, ont récemment collaboré sur une nouvelle commande de la mairie locale et de l’entreprise de matériaux de construction, SPL.

Plus

Interview avec Vitor Zanini

Les œuvres de Vitor Zanini, qu’elles soient réalisées dans sa ville natale de São Paulo ou à Ménilmontant-Belleville, se rapportent à sa relation à l’espace matériel d’un point de vue cosmologique et reposent sur l’intuition comme son outil le plus important lors de la production. On pourrait dire que ses œuvres sont vraiment spécifiques au site à cet égard. Les tableaux proviennent d'une volonté de modeler les pensées qu'il canalise: l'idée est d'utiliser ce qui a été appris, de prendre l'information et de passer à l'action avec de la peinture et du pinceau.

Plus

Interview avec Nelio

Nelio, avec sa culture issue du graphisme et du graffiti, développe un style géométrique similaire à l'esthétique Constructiviste et Suprematiste. Il préfère la peinture de rue à l'atelier, particulièrement dans les endroits abandonnés, dans lesquels il crée des oeuvres in-situ qui complètent les formes architecturales, les textures et atmosphères, pour établir un dialogue et transformer l'espace. Il explique ici à Streetartparis.fr son développement artistique et les différentes techniques utilisées pour créer de nouvelles oeuvres.

Plus

Interview avec Louis Masai Michel

La conférence des Nations Unies sur le climat ou COP21 s'est passé à Paris. Basé à Londres l'artiste Louis Masai est venu faire la promotion de la prise de conscience de la dégradation de nos récifs coralliens en peignant de beaux cœurs de corail à l'intérieur de la gare Montparnasse et sur les murs dans les 11e et 10e arrondissements. Nous avons été dans les rues pour documenter sa production et l'interroger sur sa pratique.

Plus

Philippe Hérard nous parle de Belleville et de ses “gugusses”

Si vous vous êtes déjà aventuré à Belleville, dans le 20e arrondissement de Paris, vous êtes à coup sûr passé devant l’un des « gugusses » de Philippe Hérard. L’artiste français est basé dans ce quartier – célèbre notamment pour avoir été l’un des repères d’Edith Piaf et Maurice Chevalier – depuis 25 ans. Ils nous a reçu dans son atelier pour une interview suivie d’un café.

Plus

Interview avec David de la Mano

La toute nouvelle œuvre commissionnée de l’artiste espagnol David de la Mano peut être aperçue au cœur du 13e arrondissement de Paris. Cette œuvre, recouvrant la façade d’un immeuble sur la rue Jenner, près du métro Nationale, met en scène des semis-hommes qui composent un gigantesque profil humain. Connu pour ses silhouettes figuratives monochromatiques, l’artiste de rue s’intéresse souvent à des thèmes liés à la nature et l’humanité.

Plus

Interview avec Jace sur le projet du Pont des Arts

Le Pont des Arts, reliant le Louvre à la Rive Gauche à Paris, soutenait autrefois le poids de milliers d’amoureux. Il était une fois des couples qui cadenassaient leur amour au pont et jettaient la clé, en immortalisant leur relation près de la Seine, à Paris, la ville de l'amour. De façon controversée, la mairie de Paris a été obligée de démonter les 45 tonnes de fer des grilles du pont à cause d'un possible effondrement. Mais face aux couples furieux, Paris devait trouver une solution à ce lourd problème. Autrefois le pont romantique des cadenas, ce dernier est aujourd’hui transformé en une gallérie publique pour le street-art.

Plus

Interview avec Yseult Digan YZ

YZ, une anglo-guadeloupéenne dont son identité personnelle et sa recherche de la compréhension du rapport entre la France et L’Afrique de l’Ouest l’ont amené au Sénégal, où elle travaille actuellement. Son dernier projet « Amazone » rend hommage aux femmes combattant contre le colonialisme français dans les années de 1890.

Plus

Interview avec Michael Kershnar

L’hybridation est probablement à la fois le mot le plus et le moins approprié pour décrire le travail de Michael Kershnar : un mélange des cultures du graffiti et du skate, de l’iconographie native-américaine et des histoires de l’ancien testament. Nous l’avons rencontré dans un appartement où il vivait depuis quelque mois, juste à côté des Grands Boulevards, où il a pris le temps de partager avec nous son histoire, avec un peu de fromage et d'avocat.

Plus

Interview avec Levalet

Charles Levalet, street artiste français, puise ses influences du théâtre au cinéma, des arts plastiques à la bande dessinée. Il travaille avant tout à partir de lieux de vie urbains et exploite souvent des scènes tirées d'un quotidien fantasmé, toujours un peu en décalage avec la réalité.

Plus

C215 trouve la vérité, la beauté et la liberté à l’étranger

Christian Guémy voyage pour apporter son travail dans des environnements vierges et immaculés, c'est-à-dire dans des endroits non connus de la culture street art. Nous avons découvert qu’il était le premier à critiquer certains lieux comme New York ou Londres, mais c’est sa critique de sa propre ville, Paris, qui résonne vraiment. Appelé au Sri Lanka, nous savons maintenant ce qui guide cet artiste hors des sentiers battus.

Plus

Interview avec Shaka

Shaka, street artiste français, de son vrai nom Marchal Mithouard, commença la peinture très jeune. Il s'intéressa au graffiti à 18 ans, qu'il considérait comme un bon moyen de s'exprimer et de se sentir libre. Il fut influencé par la sous-culture ainsi que par la culture alternative, par la musique punk et jamaïcaine. A ses début, il réalisa de nombreux pochoirs contre le racisme.

Plus

Interview video avec Shepard Fairey

Streetartparis.fr ont interviewé Shepard Fairey, le cerveau derrière Obey Giant et le poster de la campagne de Barack Obama, Hope. Shepard était à Paris pour aider au lancement d’une collection Levi’s qui reprend ainsi les symboles anti corporatiste et subversif d’Obey Giant au sein de la multinationale de la mode.

Plus

Le street artiste Réunionnais Jace s’expose au M.U.R.

Vous pourrez retrouver Jace et son personnage en jaune et blanc, le Gouzou, se reposant chez eux, sur l’île tropicale française de la Réunion. Récemment, une marque chinoise l’a copié mais il a réussi à faire valoir et à garder ses droits d’auteur sur celui-ci. Dans le milieu du Graffiti depuis 1989, le street artiste a été invité à Oberkampf dans le 11ème arrondissement de Paris pour réaliser une œuvre pour l’espace d’art public, Le M.U.R..

Plus

Interview avec le pochoiriste Artiste-Ouvrier

Il a débuté sa carrière d'artiste du pochoir en 1993, afin d'avoir les œuvres de Klimt ou Paolo Uccello sur ses murs, au lieu d' les affiches habituelles. Artiste-Ouvrier étudié la philosophie à la Sorbonne pendant cinq ans avant de commencer à peindre dans les rues en 2003. Il partage son temps entre le travail en France et en Inde.

Plus

Le MoDuLe De ZeeR Le M.U.R. Oberkampf

Le street artiste français le MoDuLe de ZeeR s’est rendu au « M.U.R. » (Association Modulable, Urbain, Réactif) dans le 11ème arrondissement de Paris après que l’œuvre autorisée de l’artiste portugais VHILS ait été volée plus tôt dans la semaine. ZeeR fut invité à produire et à réaliser son oeuvre à l'occasion d'une session de minuit à laquelle une foule de passants a assisté.

Plus

Vhils aka Alexandre Farto se fait Le M.U.R. à Oberkampf

L'artiste portugais de street art VHILS (Alexandre Farto), a réalisé une oeuvre pour l'association, Le MUR (Modulable, Urbain, Réactif) à Oberkampf, créant un grand pochoir en papier. L'artiste travaille avec une variété de moyens, mais est surtout connu pour ses portraits en relief qui sont ciselés dans le plâtre et les briques.

Plus

Interview avec Gz’Up

Rapidement, une introduction à Gz'Up : son art de rue se compose essentiellement de poulpes anthropomorphes collés en haut au coin des rues (214 à ce jour) ; Il est en colère que les gens continuent à prendre son travail dans les rues.

Plus

Lancement du film sur le “Mausolée” de Lek & Sowat

En août 2010, Sowat et Lek, du crew DMV, ont réuni quarante artistes français pour peindre l'intérieur d'un supermarché abandonné d'une superficie de 40 000 m2 dans le Nord de Paris. Pendant un an, le lieu occupé par des artistes fut filmé et photographié, et des détritus de l'énorme complexe squattés furent collectés pour cette nouvelle exposition dans le 13e arrondissement de Paris.

Plus

Interview avec Jana und Js

Après avoir eu la chance de s'être rencontré à Madrid en 2004, le couple à commencé à faire et montrer leur propre pochoir au public. A paris ils ont rencontré le pionné du pochoir l'artiste, Artiste-Ouvrier, qui les a guidé dans le milieu et finalement rejoint pour créer le collectif WCA.

Plus

Entretien avec Ella et Pitr

Le couple s'est rencontré un soir d'automne en 2007 dans les rues de Saint-Étienne, en train de coller. Ella, qui vient du Sud de la France, était en train de coller ses premiers dessins, et Pitr lui demanda ce qu'elle faisait et si elle aimerait coller des oeuvres avec lui. Elle a dit oui - et maintenant ils ont deux enfants.

Plus

Entretien avec C215 alias Christian Guemy

Le street artiste international, C215 (Christian Guémy) s'est rendu célèbre en peignant des œuvres d'art dans les rues partout dans le monde, promouvant son art sur internet, ainsi qu'à travers des canaux plus classiques. Sa ville natale de Vitry-sur-Seine est un véritable musée du street art, principalement grâce aux efforts de Guémy et de son réseau.

Plus